Escale à Dubaï

Le 07-10-2009 • Pays : Emirats arabes unis

*** DUBAÏ ***

Pour voir toutes les photos, cliquez ici :

DUBAI

6h20 heure locale (4h20 heure de Paris), nous atterrissons à Dubaï où la température extérieure est déjà de 29°. Nous sortons de l'avion et nous sommes aussitôt envahies d'une énorme bouffée de chaleur dans un air très humide et presque difficilement respirable.

Après avoir tourné en rond quelques minutes dans cet aéroport aussi immense que vide, nous engageons nos premier mots d'anglais pour demandé où nous devions nous rendre pour aller visiter le centre de Dubaï.

"Quel passeport avez-vous" (en anglais bien sûr) "euh, french passeport" et ils nous ont répondu "oh no problems, we can go"Après avoir passé le contrôle du passeport, nous voici maintenant à Dubaï. Après avoir refusé une offre d'un faux taxidriver qui nous proposait 400 dirhams (environ 75¤) pour faire le tour de Dubaï, nous avons pris les taxis "réglementaire" pour aller au "Bur Dubaï Computer Street". Total de la course même pas 10¤ !! Quel affaire ! Il est 8h30 à notre arrivé là-bas, mais pas de bol, ce que l'on ne savait pas c'est que tout les commerces ouvre seulement à 10h00 !! La balade a été très longue sous une chaleur de plomb de 35° !! Pour résumé ensuite notre première aventure, nous avons finit par faire l'achat d'un appareil photo pas trop mal. Le vendeur nous à offert un thé délicieux et nous lui avons fait découvrir les cigarettes roulées. Extra ! ;-)

Pour répondre aux questions, est-ce que les prix de Dubaï sont intéressants, et bien pas forcément et c'est même parfois plus cher qu'en France ou sur ce que l'on peut trouver sur internet !!! Bref, on ne pouvait pas prévoir et cela ne nous a pas empêché de passer une excellente journée.

Nous appelons un taxi et nous lui demandons de nous conduire à l'hôtel le plus haut du monde, le  Burj-Al-Arab ... c'est juste impressionnant :

Burj-Al-Arab   Burj-Al-Arab 2 

Notre chauffeur nous a attendus car nous ne pouvons pas entrer sur le site,

taxi

juste le temps de prendre quelques photos et nous voilà reparti pour Atlantis, un autre hôtel qui abrite un parc d'attractions avec des jeux d'eau et des aquariums géants !

Atlantis

Bref, nous y avons passé une petite partie de l'après midi, visité un aquarium bien sympathique avant de rentrer à l'aéroport.

En résumé : Il existe deux Dubaï. Il y a tout d'abord la facette que l'on connaît, c'est à dire le côté très aisé de Dubaï, des bâtiments impressionnants, des pistes de ski en plein désert, des hôtels sublimes, des îles artificielles..., bref, je crois que c'est cela qu'il faut retenir, artificielle !! Les questions de protection de l'environnement ?? Ce n'est pas la politique de la maison, imaginez... des fleurs, des arbres, de la verdure partout ... en plein désert !!! Les robinets coulent à flot sans arrêt, les 4x4 on une côte impressionnante, les dépenses d'énergie sont justes inconsidérées...! Mais tout cela cache cependant une autre facette tout à fait différente. Loin des zones touristiques, dans le centre de Dubaï, c'est la pauvreté qui est plus présente et beaucoup de bâtiment sont délabrés. Mais il faut tout de même savoir que c'est cette population qui crée toutes les richesses de ce pays !!!

Et enfin, si on devait donner une devise à Dubaï : Impossible is nothing !

Cette escale a été très enrichissante quoiqu'elle soit brève, nous avons rencontré beaucoup de personnes qui nous ont raconté une partie de leur histoire !! Dubaï est à voir !

À l'heure où nous écrivons ce message, nous attendons avec impatiente notre avion pour notre destination finale : MELBOURNE. Heure d'arrivée prévue à 23h50 heure locale jeudi (soit 13h50 jeudi heure de Paris). Nous sommes impatients...

*** Justine et Ronan ***