Des journées bien remplies, des week-ends bien mérités… histoire à Karratha.

Vidéos :

22/06/2010 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Des journées bien remplies, des week-ends bien mérités… histoire à Karratha.

Karratha.jpg 

Cela fait maintenant quelque temps que nous ne sommes plus familiers avec Internet et que nous n’avons pas donné de nouvelles. Après 6 semaines de travail [intensif], nous prenons le temps dans notre retour dans les découvertes  «Down Under » et le fun pour présenter notre dur labeur très bien récompensé !

Comme nous vous l’avions présenté dans notre précédent article, nous cumulions deux jobs chacun, Justine s’attelait au ménage et Ronan à l’inspection de tuyaux de gaz durant la journée avant de continuer communément au centre commercial de la ville pour faire de la remise en rayon.

De 7h00 à 22h00, sur un rythme effréné de quelque 60 à 70 heures de travail par semaines, voici comment se déroulait, en image, notre journée:

 

5h30 : le réveil sonne, une première fois … première mission, la recherche du téléphone les yeux collés afin de faire taire cette insupportable musique stridente.

5h45 : le réveil a déjà sonné plusieurs fois :

     -          « Il serait temps de se lever, rappelait gentiment Ronan à Justine ».

     -          « Mais nous devons nous réveiller tous les deux mon amour ».

     -          « Oui, je le sais, je ne suis pas loin derrière toi … »

DSC05443.JPG  DSC05444.JPG

Quel courage, toujours levée la première, en route pour sa première mission plus délicate, Justine prépare le café et quelques tartines.

5h50 (environ) : Par l’odeur alléchée, Ronan se leva à son tour courageusement;-)

 

Nous apprécions un éblouissant levé de soleil pour un parfait réveil matinal en douceur, tout en se brossant les dents …

IMG_0254.JPG  IMG_0260.JPG

6h10 : Il n’y a plus une minute à perdre car 30 minutes de trajet séparent nos deux boulots. Nous prenons la route, le café un peu trop chaud dans une main, une autre tartine jalousant la tasse et l’autre main concentrée à tenir le volant.

6h25 : Ronan a déposé Justine à son travail où elle patientera une petite demi-heure en finissant son petit déjeuné. Un petit bisou pour la journée, de grands mots tendres pour se donner du courage avant que Ronan prenne place dans un cortège infini de voitures pour se rendre dans la zone industrielle.

 

Justine

7h00 : Départ pour la course au ménage avec ma coéquipière. Nous nous assurons que la voiture est bien équipée en produits d’entretien, serpillières et sacs poubelle. Au programme ce matin, trois maisons pour 50 minutes et quatre bureaux munis d’une cuisine et de toilettes. Nous avons en effet un temps imparti à soigneusement respecter à défaut de ne pas être payés pour le temps supplémentaire et au risque de ne pas satisfaire nos responsables si nous y accordons moins de temps.  

DSC05449.JPG 

14h00 : Retour à « Shelf Cleaning Services », nous apportons les chiffons et serpillières sales dans la machine à laver. Après avoir lavé, c’est à leur tour de subir le même sort. Une petite heure de pause, le temps de déjeuner sur la route du centre commercial pour y retrouver Mélanie, une amie française travaillant au « Muffin Break », qui m’offre un café très appréciable pour continuer la journée sur les chapeaux de roues.

 

15h00 : À cinq minutes de marche, c’est à « St Pauls primary school » que ma journée continue. Au programme, trois heures de brossage de toilettes d’adorables petits bambins qui par souci de centrage ou par manque de papier sont parfois "créatifs", puis lavage des sols, aspirateur et changement des poubelles. Que du bonheur.

 

18h00 : L’école étant terminée, je cours dans le van stationné en face du supermarché et me transforme rapidement en « remplisseuse de rayons ». La journée commence à être longue, courage, il ne reste plus que 4 ou 5 heures selon l’humeur du manager et l’appétit des clients.

DSC05453.JPG 

 Ronan 

7h00 : Les yeux grands ouverts (un peu moins en fin de semaine) me voici sur les lieux. J’enfile ma tenue de travail noircie par de longue heure de travail, couvert de graisse et autre produit avec une odeur alléchante pour mettre en jambe. Une rapide marche pour ne pas pointer en retard, remplissage de la gourde de glaçon et … c’est parti pour une journée sous le soleil !

 

Tous les jours le même travail, après le chargement de 30 tuyaux sur un rack :

1.JPG 

À l’aide de dégraisseur, nous enlevons un maximum avant de finaliser avec un jet d’eau à haute pression. Cela est plutôt fun, excepté que la première journée où j’ai joué avec le dégraisseur et l’eau j’étais couvert de graisse et trempé des pieds à la tête. Avec un peu d’entraînement, je limitais les dégâts.

DSC05439.JPG 

Pour la suite des opérations, nous avions ensuite la partie la plus délicate par son effort physique. Il fallait enlever toutes la rouille présente aux extrémités et sur environ un mettre de chaque coté du tuyau. La meuleuse à bout de bras pendant les 30 tuyaux puis une brosse métalique vibrante fonctionnant sous air comprimé devenaient plus facile à porter de jour en jour. (Excepté pour James, un collègue vivant dans sa voiture et qui après avoir rencontré des Français savourait en (trop) grande quantité les soirées, l’amenant à être chaque jour un plus fatigué et en retard, avec un record à 10h30).

DSC05398.JPG

Cette partie « fatigante » de la journée était suivis de l’inspection des tuyaux beaucoup plus facile. Fin du travail, il fallait les graisser de nouveau avant de recommencer une nouvelle série.

La journée est plutôt bien agencée avec une pause petit déjeuné de 20 minutes à 9h00 et une seconde pour le déjeuné de 13h00 à 13h30.

3.JPG 

16h30 : À peine le temps de voir la journée défiler qu’il fallait se rendre au centre commercial après une délicieuse douche chaude, pour remplir les rayons toute la soirée. Quelle chance nous avions, tous les soirs nous écoutions (subissions) en boucle toutes les 20 minutes une musique insupportable que l'on connait encore par coeur "we are, we are, the fresh food people" ... grrrrrrrrrrrrrrrr

 2.JPG

Justine et Ronan :

23h00 - 0h00 : repos bien mérité, on tombe dans un profond sommeil parfois même avant que notre tête n'ait rebondi sur l’oreiller.

Nous avions tout de même des week-ends bien mérité, souvent festifs, au bord la plage, autour d'un feu de camp après que le soleil se soit couché derrière les palmiers.

IMG_0269.JPG

Nous avons également passé l'un d'entre eux sur un bateau où nous sommes partis en excursion sur une île pêcher notre premier poisson malheureusement trop petit pour le déguster.

IMG_0321.JPG  IMG_0325.JPG  IMG_0333.JPG

Après 6 semaines et énormément d’argent économiser, nous prenons la route avec un couple d’Allemand pour de nouvelles aventure. Nous espérons que cela va bien se passer ...

*** JUSTINE ET RONAN ***
A très bientôt en Direct de la côte Est pour du fun comme jamais ...

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Antoine
Le 25/06/2010 à 11:03:48
La volonté est toujours récompensé donc profité à fond les ballons!
Je vous le redis votre carnet est un plaidoyer au voyage alors Merci!
Antoine


Laisser un commentaire